• Véronique Dessaint

Avec du mouliné DMC

Mis à jour : mars 30



Il y a une vingtaine d'années je m'étais mis en tête de collectionner le nuancier de coton mouliné de DMC. Quand j'avais un peu de liquidité, j'allais a la mercerie de Strasbourg en centre ville et je me faisais le plaisir d'avoir un nouvel écheveau dans ma collection




Il faut dire que ma collection a commencé lorsque j'ai élaboré un abécédaire au point de croix pour ma mère, il y avait beaucoup de nuances dans les fleurs illustrant les lettres et donc il fallait un certain nombre de couleurs pour avoir les dégradés, mais malheureusement je ne pourrais le prendre en photo car ......enfin......mais


Quand j'avais le moral a plat, je sortais mes écheveaux , les plaçais par nuances sur la table et je trouvais ça si beau que ça me remontait le moral


Ils sont pratiquement tous neufs, le seul problème est que l'anneau d'identification a tendance a se décoller et donc a disparaitre, du coup l'écheveau perd son identité. Bien sûr, je n'ai pas laissé des trésors dans la boite sans m'en servir, certains ont servi a broder des napperons mais là encore lors de mon divorce, dégoutée de ma vie maritale, j'ai tout laissé a mon ex quand je suis partie et lui a tout jeté.......brrrr . Ma mère charmée par son abécédaire m'en avait commandé un autre, cette fois c'était un abécédaire 'oiseaux", j'avais complété ma collection pour avoir le matériel afin de le réaliser, la toile de lin dont je me suis servi pour illustrer l'article était le support sur lequel devait se broder cet abécédaire

J'arrête là car en cherchant dans mes cartons, j'en ai encore trouvé en conclusion je dois avoir 300 écheveaux de coton mouliné DMC ( je ne brode que cette marque) de quoi broder pendant 100 ans

J'ai aussi des écheveaux pour canevas, du coton perlé et j'en passe .......


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Variation sur un air de mouliné












Juste pour les yeux , une série faite avec le fil coton mouliné que j'ai en stock, cela va donner quelques idées de dégradés


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Le tissage japonais ou kumihino



Comme expliqué précédemment , je ne savais pas comment utiliser et surtout mettre en valeur tout ce coton de qualité. DMC est reconnu pour être une marque de prestige en qualité de coton de broderie, j'allais pas jeter mon stock

J'ai donc appris a faire des cordons japonais parce que je trouvais que les cordelettes que je fabriquais jusqu'à présent manquaient de solidité



Mon mouliné en train de se transformer en cordon, c'est le premier que j'ai fait , avec 8 fils



Le cordon doit faire deux millimètres d'épaisseur, je le juge un peu trop fin, les cordons suivants sont réalisés avec 16 fils et donnent des cordons de trois ou quatre millimètres



De quoi réaliser des bracelets Kumihimo qui seront bientot en vente dans la boutique



Ou bien des cordons attache-lunettes, d'autres idées vont venir au fur et a mesure de la création des cordons