• Véronique Dessaint

Le traitement de laine ( La tonte )

Mis à jour : janv. 31


La tonte


Le tondeur commence par le coté

Puis le dos


L'autre coté



Puis le ventre , les pattes et la queue, la tonte dure 3 minutes, une toison pèse en moyenne 2,5 kilos




Les moutons ne muent plus depuis leur domestication , il convient donc de les tondre, c'est plus confortable pendant l'été sachant la chaleur qu'il peut faire sous une toison de laine

Nous sommes allés dans une ferme a une vingtaine de kilomètres de chez moi. L'élevage était de 600 ovins et c'était le jour de la tonte des moutons, nous avons récupéré une toison mais une seule car elles étaient vraiment sales, c'est du a la pluie qui ne cesse de tomber

Les toisons des 600 moutons sont mises dans des sacs appelés curons et envoyés a l'usine en CHINE pour y être lavées, cardées et filées ou utilisées en laine a matelas , en vrac quelque soit la race ou l'âge de la bête. C'est dans les années 80 ( 1980 ) que la laine est devenu un sous produit voire un déchet, l'industrie textile préférant les fibres synthétiques à la laine des moutons, certains éleveurs brûlent même les toisons de leurs moutons pour s'en débarrasser.


En conséquence de la Loi sur la préservation de l’eau de 1996, l’Europe a établi une liste de produits pesticides et insecticides qui sont interdits d’utilisation ou dont les résidus font l’objet d’un seuil maximum à ne pas dépasser. Les pesticides appliqués sur les toisons vont se retrouver dans les eaux de lavages et peuvent entraîner des pollutions, c'est plus simple d'envoyer notre laine en Chine qui est moins regardante sur la pollution de ses eaux


Les organochlorés : sont interdits de production et d’utilisation depuis 2001. Il s’inscrivent dans les insecticides de 1ère génération. Peu chers, très toxiques et persistants, ils ont été produits en grande quantité. Les plus connus sont le Lindane et le DDT.

Les organophosphorés : sont des insecticides de 2e génération. Ils sont moins persistants que les premiers mais plus toxiques et très largement utilisés actuellement en agriculture et en élevage. •

Les pyréthroïdes synthétiques : représentent la 3e génération d’insecticides. Ils sont moins toxiques, plus chers et sont disponibles dans différentes gammes.



Principaux défauts des laines Françaises

• Diamètre des fibres pas toujours adapté à un usage textile type vêtements de peau.

• Présence de fibres indésirables, jarres, poils de couleurs.

• Présence excessive de matières végétales : graines, pailles, chardons, foin. ( les toisons des moutons dont j'ai pris les photos étaient pleines de copeaux de bois et de sciure )

• Présence de peinture ou de marques indélébiles.

• Contamination possible avec des ficelles, fibres de polypropylène, chiffons.

• Hétérogénéité des standards laine et des races.

• Laines jaunes, feutrées, crotteuses ou souillées.

• Mauvais rendement en lavé à fond

Ces défauts déprécient les laines de France de 50% de leur valeur par rapport au marché mondial


Ca c'est pour la laine qui part en Chine, il faut beaucoup de toisons pour que ce soit rentable , mon élevage de 600 moutons présentait les conditions requises.


Il existe en France des filatures qui lavent et filent les toisons de moutons français, cela donne une belle laine de qualité, personnellement, je la prends juste lavée ou en ruban, ces laines sont labellisées bio le plus souvent et éco-responsables ( une filature en France ne peut pas se permettre de polluer les rivières avec des insecticides ) , les défauts indiqués plus haut sont rares parce que les toisons sont triées directement chez l'éleveur avant d'aller dans les curons. Certains de ces éleveurs, après lavage et filage auprès de la filature vont récupérer les pelotes et les transformer en pull , gilets ou autres objets mettables, ou vendre une partie de leur production aux fileuses de laine , c'est cette filière que je défends et qui mériterait qu'elle se développe










































Posts similaires

Voir tout