• Véronique Dessaint

Métier 8 cadres, cardeuse, rouet

Mis à jour : avr. 13


1 ) Mon métier 8 cadres à manettes

2 ) Ma cardeuse à rouleau

3 ) Test cardeuse a rouleau sur toison Ile de France

4 ) Mon rouet Fantasia de Kromski

5 ) Histoire d'un rouet

6 ) Métier a tisser a peigne envergeur versus métier a cadres

métier a tisser a manettes 8 cadres Ashford
Métier a tisser 8 cadres a manettes Ashford

Mon métier 8 cadres à manettes


Un métier de table Ashford , 8 cadres à manettes que j'ai depuis le 26 octobre 2017, je pense de plus en plus a le transformer en métier 16 cadres toujours à manettes, les pédales ne sont pas mises parce que cela limite les possibilités des motifs dans la mesure où si je dois baisser cinq cadres a la fois, je ne pourrais pas actionner cinq pédales ensemble et ceci même si elles sont proches les unes des autres, déjà rien que pour faire un point de toile avec un 8 cadres il y a quatre cadres a baisser a la fois ( 1/3/5/7 puis 2/4/6/8 ). Avant d'avoir ce métier 8 cadres, j'avais un métier a peigne rigide, je m'en suis servi pendant plus de trois ans, je l'ai toujours, il me sert d'ourdissoir quand aux différents peignes qui l'équipaient, ils sont adaptables au métier a tisser 8 cadres si un jour je voudrais mettre mes fils fantaisies en fils de chaine, ce que je n'ai jamais fait, je les utilise principalement en trame. L'investissement du métier a peigne rigide n'est pas perdu, d'autant plus qu'il avait été acheté pour savoir si le tissage me plaisait toujours autant avec un investissement moindre



Cardeuse a rouleau  Classic Carder
Cardeuse a rouleau Classic Carder

Ma cardeuse à rouleau


Une cardeuse Classic Carder pour faire mes mélanges de laine et autres fibres acquise depuis le 5 décembre 2017 et aussi pour carder et faire des nappes avec les toisons que j'ai achetées depuis ( du mouton texel, du mouton Ouessant, de l'alpaga, du lapin angora entre autres ). Avant d'investir dans la cardeuse a rouleau, j'avais des cardes a main, des peignes a chat et même des peignes a poux pour enlever les impuretés résiduelles des toisons que j'avais préalablement lavées, les cardes a main ont été vendues et les peignes sont retournés aux chats, j'en ai plus l'usage actuellement faut dire qu'une cardeuse a rouleau c'est bien plus pratique



Test cardeuse a rouleau sur toison Ile de France





Les deux petites nappes ont été réalisées avec de l'Ile de France, toison lavée a la main et teinte avec des plantes, je ne sais plus desquelles il s'agit, j'ai rajouté des restes de fils et du polyester vert pour le peps. Il ne reste plus qu'à tester ces nappes au filage

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________


kit jumbo sur rouet Fantasia Kromski
Kit jumbo sur rouet Fantasia

Mon rouet Fantasia de Kromski


Et pour finir parmi les outils les plus utilisés un rouet Fantasia de Kromski équipé d'un épinglier Jumbo quand cela s'avère nécessaire pour faire des retors ou fils fantaisie, le fuseau turc limitait trop les quantités que je pouvais filer. Je l'ai depuis le 21 mars 2017. J'ai commencé avec un fuseau turc mais suite a une capsulite, j'ai pas pu filer pendant un an, j'ai donc acheté ce rouet qui est plus pratique pour mes épaules. Le fuseau reste un bon investissement quand on apprend a filer, cela permet de comprendre les gestes et de voir comment la fibre se comporte une fois filée et ceci a moindre coût


Histoire d'un rouet


Cela se passe dans les années hiver 1964/65 ou 1965/66 dans la section 3 (Bas-Rhin ) du village d'enfants de Bachat Bouloud à Chamrousse. Je n'y étais pas pour y faire mes classes de ski, mais en tant que fillette à problèmes, souffrant d'anorexie, je devais avoir 5 ou 6 ans pas plus. J'ai du passer 6 mois dans cet endroit, l'hiver a faire de la luge et au printemps cueillir les feuilles de primevères pour en faire de la salade.

Je me souviens d'une monitrice qui s'était occupé de moi comme si " j'étais sa petite soeur", elle me faisait manger a la cuillère comme on le faisait pour un bébé, pourtant je n'en avais plus l'âge, mais cela fonctionnait trés bien, j'arrivais a m'alimenter normalement et c'était le principal. J'ai passé là-bas six mois heureux , en toute complicité avec cette monitrice.

Hors il faut savoir que l'inconscient humain va toujours essayé de reproduire les jours heureux, c'est ce que j'ai essayé de faire durant 50 ans, en cueillant mes plantes et surtout en faisant tourner le rouet a vide de ma grand'mère et aujourd'hui avec celui que je viens d'acquérir

Ce n'est que dernièrement en me posant, que j'ai compris que c'était ce séjour au "vert" qui me dictait mes passions, tout d'abord en cardant la laine avec mes cardes a main, je revoyais les poils de mouton s'aligner sur la brosse et je me disais avoir déjà connu cela, mais je ne savais plus d'ou me venait ce souvenir, ce n'était ni ma mère, ni ma grand'mère et encore moins ma nourrice dans les Vosges que j'avais quitté un ou deux ans plus tôt.

Et je me suis souvenu de ce passage dans les Alpes ou au coin du feu certaines monitrices passaient leur temps a filer la laine, j'ai probablement été émerveillée et je le suis toujours

Je suis de plus en plus certaine que ma passion pour la laine, les plantes et le filage me vient de ce passage a Bachat Bouloud et je suis sure que si cette monitrice est encore en vie, elle n'a pas oublié la petite Véronique rachitique de Strasbourg qui ne demandait qu'une chose c'est qu'on lui porte un peu d'intérêt et qu'on l'aime

Cette cheftaine s'appelait peut-être Dominique ou c'est sa copine monitrice qui s'appelait comme ça


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Métier a tisser a peigne envergeur versus métier a cadres


Qu'est ce qui est le mieux, le plus pratique , le plus simple a utiliser ? C'est une question qui est fréquemment posée

J'ai un RH ( métier a peigne envergeur ) depuis sept ans et un métier a cadres depuis quatre ans, j'avais laissé tombé le RH au profit du métier a cadres sans pour autant avoir a le vendre dans la mesure ou mon RH a un ourdissoir et que celui-ci me sert pour ourdir mes chaines du 8 cadres.

J'ai remonté mon RH pour faire des démonstrations de points ou armures et en faire profiter un groupe facebook


1 ) J'ai été étonnée de la rapidité du montage, une demie heure et mon RH était fonctionnel, il m'a fallu trois après midi pour monter le 8 cadres , inutile de dire que je ne le démonterai pas comme je l'avais fait avec le RH pour y installer le métier a cadres a sa place

2 ) Le RH est super léger, peut se déplacer d'une pièce a l'autre, le 8 cadres non ! Bien que quelqu'un de costaud puisse le faire, ils sont tout les deux sur pieds.

3 ) Le fonctionnement : dans la foulée après le montage du RH , j'ai ourdi et monté la chaine, cela n'est jamais le cas avec le métier a cadres, parce que cela demande beaucoup de concentration et de précision sans compté que les chaines sont plus longues et contiennent plus de fils pour la bonne et simple raison que le passage en lices est plus chronophage !

4 ) Le tissage a proprement dit , avec le RH c'est reposant, ça grimpe vite avec le métier a cadres les motifs étant plus compliqués , il y a plus de risque de se tromper et de démonter, je précise que j'utilise les manettes, que les quatre pédales que j'ai n'ont pas été montées, pour ne pas immobiliser les cadres, j'y perds en rapidité mais j'y gagne en possibilité de motifs.


Ce qui me gène avec le RH c'est sa légèrement qui entraine un manque de stabilité, il est sur pied, la limitation des motifs et aussi l'impossibilité de tisser des fils très fin ! Quand je dis très fin, il s'agit des ouvrages comme le napperon tissé en lin 1 brin comme celui-ci : https://www.lefilboutabout.com/product-page/napperon-dentelle-100-lin-rouge-et-blanc

Ceci dit c'est avec le RH que j'ai appris les bases du tissage et je ne regrette aucunement de l'avoir acheté, je risque de l'utiliser encore pour tisser mes filés main, vu la rapidité du montage de la chaine et je compte garder le métier a cadres pour les ouvrages plus complexes, c'est mon mari qui va pas être content !

Finalement, je préfère mon 8 cadres, pour son peigne fixe qui permet un tassage uniforme, et qui ne présente pas de position levée ou il tomberait au risque de casser la chaine, la tension de la chaine y est aussi plus uniforme et surtout les possibilités sont loin de ne pas être les mêmes, j'ai comparé deux armures ou motifs réalisés avec les deux métiers, je pense que sans cette démonstration, j'aurais mis des fils de soutiens avec mon 8 cadres ce qui est impossible avec le RH

https://www.lefilboutabout.com/post/tissage-fa%C3%A7on-vannerie-avec-un-rh-versus-m%C3%A9tier-a-cadre