• Véronique Dessaint

Teinture au Rumex patientia ( épinard sauvage )


Le rumex patientia est aussi appelé patience, oseille-épinard, épinard perpétuel, c'est une "mauvaise herbe" commune des jardins. Ses feuilles peuvent se consommer comme les épinards, mais attention aux personnes souffrant de goutte cette plante est chargée en acide oxalique


Pour faire ma teinture, j'ai déterré des racines de rumex du jardin, les ai lavées et coupées en morceaux, puis fait cuire pendant une heure, filtré le jus , laissé refroidir et mis un verre de vinaigre blanc, rajouté la laine et fait cuire pendant une heure et laissé refroidir puis rincé la laine et je l'ai mise a sécher , le résultat donne un vert kaki clair



mouton allemand teinté au rumex

La particularité de cette teinture réside dans les nuances de tons et c'est souvent le cas dans les teintures végétales , probablement parce que la couleur n'a pas pris uniformément



Les petites pelotes en question ont servi a faire le tour de mes carrés tissés



Entièrement en laine de mouton allemand teinté au rumex ( les bandes beiges) et mérinos ( les bandes jaunes ) filée au fuseau donc irrégulière, et teinture végétale , les prochaines seront mieux, en tout cas elles tiennent chaud moi qui ai froid aux pieds et avec le carrelage en hiver ce ne sera pas un luxe !


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Du rose avec du rumex



Comme j'ai pas mal de rumex dans mon jardin, au moment de retourner la terre, j'en ai récupérer un peu, histoire de tester le rose- rumex



J'ai gardé les racines, je les ai bien nettoyé a la brosse et coupé en morceaux

J'ai mis les morceaux a macérer dans de l'eau de pluie pendant 1 semaine











Puis j'ai fait cuire les les morceaux de racine de rumex pendant 5 min, filtré le tout et gardé le jus puis j'ai ajouté un demi verre d'ammoniac dans le jus et ajouté la laine ( du mérinos en ruban), laisser macérer , jusqu'au lendemain, mis la laine mouillée au soleil, en la gardant mouillée pendant deux jours

Voilà le rose obtenu avec la laine rincée et sèche, c'est un beau rose !

Pour information, la couleur ne tient pas , elle vire vite au beige clair sur mérinos

Selon la recette d'Eléonore Lemoine : http://eleonoremoine.weebly.com/plantes-tinctoriales/category/rumex


______________________________________________________________________________________________________________________


Racines de rumex fraiches fermentées



Dans mon jardin j'ai récolté des racines de rumex, pas beaucoup mais suffisamment pour en faire une teinture, je les ai lavées, brossées



Coupées en morceaux, je les ai mises en macération pendant trois semaines, en remuant de temps en temps pour éviter les moisissures

J'ai estimé que ma mixture était prête quand tout les morceaux se sont retrouvés au fond du bocal, j'ai filtré le tout et mis le "jus" dans une casserole, ajouté un peu d'eau afin de pouvoir tester cette teinture a savoir si la couleur obtenue serait la même que celle de mes chaussettes



J'ai mis de l'Ile de France dans ma macération de racines de rumex et j'ai mis le tout a chauffer ( légers bouillons parfois ) , et miracle c'est au moment de sortir ma laine en croyant qu'aucune réaction chimique n'avait eu lieu que je me suis rendue compte qu'elle "brunissait " La photo montre le résultat au séchage


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Comparatif rhubarbe et rumex



A gauche le mouton allemand teinté au feuilles de rhubarbe et hydroxyde de fer et à droite du mouton allemand teinté avec des racines de rumex et hydroxyde de fer . Pourquoi cette comparaison ? Parce que les deux plantes contiennent de l'acide oxalique qui est un fixateur de teinture

Outre l'acide oxalique ces deux teintures ont en commun que la laine est ressortie du bain de teinture rêche et presque feutrée, ces deux expériences finiront par faire le contour des carrés en tissage car la laine ne peut être utilisée autrement, je pense que l'hydroxyde de fer plus acide oxalique contenu dans les plantes n'a rien arrangé, cela a contribué a abimer la fibre


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Mérinos couleur camel






Passage a la cardeuse du mérinos teinté rumex et orcanette avec ajout de polyester pour la solidité et de alpaga pour les nuances plus foncées

Il s'agit d'un reste de bain d'orcanette dans lequel j'ai mis a teindre le mérinos rose teinté au rumex qui n'a pas tenu, je m'étais dit que l'orcanette serait solide étant donné que la laine était mordancée avec l'acide oxalique. La couleur obtenue a plutôt l'air de tenir dans le temps et me plait

https://www.lefilboutabout.com/post/quelque-teintures-v%C3%A9g%C3%A9tales-rat%C3%A9es



J'ai au total une fois le fil retordu sur lui-même 74 grammes et 203 mètres

Posts similaires

Voir tout