• Véronique Dessaint

Traitement de la laine ( le lavage )

Mis à jour : févr. 10


toisons Ile de France dans un sac

Il y avait des moutons dans le pré du voisin, je lui avais demandé de la laine

La dame m'en avait vendu 4 kilos a 2.50 le kilo, je lui avais demandé la race des moutons, elle m'avait répondu " ile de France "

toison sale macérant dans une eau savonneuse



Fière de mes 4 kilos de laine brute, je m'étais mis en tête de la laver afin d'en voir la qualité , j'avais rempli a cet effet une bassine d'eau additionnée de soude caustique dénaturée ( celle qui ne bout pas dans l'eau ) et j'y avais mis ma laine à tremper et j'avais pu constater a mon grand désarroi que celle-ci était vraiment très très sale

Il m'avait fallu recommencer l'opération plusieurs fois pour que la laine soit blanche-crème-jaune


L'industrie utilise 12 litres d'eau pour laver 1 kilo de laine brute , la majorité des pays industrialisés préfèrent importer de la laine préalablement lavée plutôt que de le faire eux-mêmes, d'ailleurs la laine y est considérée comme un déchet plutot qu'une matière première, c'est a un point que cette année avec le covid, les éleveurs ont tondus leur bêtes et beaucoup n'ont pas trouvé preneur pour leur laine, les chinois n'en ont pas voulu !


Les curons de laine arrivent a la filature pour y être lavés ou carbonisés

En quoi consiste carbonisage de la laine :

En résumé le carbonisage consiste à éliminer chimiquement les déchets végétaux principalement qui se trouvent dans les toisons, mes fameux copeaux de bois, la paille, les débris végétaux et plus simplifier le traitement de plus en plus de laines en suint sont carbonisées cela permet d'avoir une laine plus propre

Le carbonisage se pratique en soumettant les matières à traiter à l'action de bains acides(acide sulfurique en général), qui transforment la cellulose des parties végétales en hydrocellulose. Un passage des matières dans une enceinte chauffée au-dessus de 100 °C carbonise l'hydrocellulose, qui s’élimine alors très facilement par un simple battage.

L'acide chlorhydrique peut-être aussi utilisé : De nombreuses autres utilisations de l’acide chlorhydrique comprennent , le tannage et la teinture des peaux dans le secteur du cuir, , le carbonisage de la laine, comme aide au blanchiment et à la coloration dans l’industrie textile .


Les toisons et rubans que j'achète n'ont pas subi de carbonisation, quand je les file j'y trouve fréquemment des brindilles de paille que j'enlève lors du filage



Lors du lavage la laine va perdre environ 50% de son poids

Toisons sont triées et passées dans une machine qui va séparer grossièrement les fibres puis envoyée dans un bac rempli d’eau chaude à 30° C avec un savon biodégradable et du carbonate de soude .La laine y trempe quelques heures pour dissoudre la graisse qu’elle contient naturellement, cette "graisse" est appelée le suint, dans l’industrie textile, le suint est récupéré : on en extrait la lanoline

Puis la laine est trempée dans un premier bac a 30°, puis un bac a 40°, un autre a 50° et un dernier a 30°, entre chaque passage en bac la laine est essorée dans des rouleaux, a la fin du parcours elle est rincée a l'eau froide, puis elle est séchée et stockée, elle peut être stockée de la sorte pendant 10 ans avant d'être utilisée

C'est de la laine lavée de cette manière que j'utilise




88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout