• Véronique Dessaint

Upcycling fils ensouple avant et arrière métier a tisser

Mis à jour : avr. 12


Depuis mes débuts de tissage, je stocke dans des sachets et autres récipients les bouts de fils restant sur les ensouples avant et arrière du métier a tisser, ce qui fait qu'au bout d'un certain temps j'en ai une belle quantité de coté dont je ne sais pas quoi faire . Par exemple dans la boite présentée il y a du coton, de la laine, du filé main, du lin, un peu de tout, mon projet est de recycler tout cela en sachant que je ne fais pas de rembourrage avec ! Je les utilise aussi pour nouer les écheveaux mais j'en produit plus que j'en consomme



J'ai de la toison d'alpaga de coté dont je ne me sers pas , j'ai passé la toison a la cardeuse et ajouté des bouts de fils au hasard



J'ai aussi du polyester en stock dont je n'ai pas l'usage, j'en ai ajouté du jaune, du rouge et du blanc sans chercher a savoir comment sera le résultat final, c'est toujours une surprise de voir un fil de la sorte fini .



Début du filage, ce sera un fil irrégulier et changeant , plutôt dodu !



Le retors a été fait avec un fil alpaga simple, et je me suis rendue compte en filant la bobine du retors que mon alpaga se suffisait a lui-même et que la fibre serait avantagée si je faisais un fil alpaga 100 % retors sur lui-même



Le premier fil , il n'y en a pas beaucoup vu que j'ai changé d'avis en cours de filage, j'ai commencé une bobine sans la finir d'alpaga 100% et je l'ai utilisée pour le retors, cela m'a donné 90 grammes d'un fil unique et fantaisie et 186 m



Comme il restait du fil fantaisie sur la bobine , il a été retordu avec du lurex argenté cette fois j'ai 48 grammes et 120 m .

Voilà comment, je change de projet en cours de réalisation et mes bouts de fils sont toujours là et non recyclés, si vous avez une idée pour les utiliser je suis preneuse


________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Quand je tisse , j'ai des restes de fils attachés sur les ensouples du métier, ici pour l'exemple du coton-lin, ce sont des bouts de 20 /30 cm ce n'est pas grand chose mais quand il y en a 400 /600 ça fait du métrage , entre 80 m et 180 m de fil de perdus a chaque fois



Pour éviter de perdre ces fils, je les dédouble ( ce qui est un travail de titan ) et les intègre dans des nappes avec d'autres fibres, cela permet au filage d'avoir un fil fantaisie et unique



Mon fil coton-lin blanc intégré a une nappe de mérinos mauve, alpaga et polyester



Poids total des nappes cardées 120 grammes, les nappes sont composée de fil mérinos violet, alpaga marron et de fils de lin blanc

Le fil fantaisie bouclettes

Le fil fantaisie bouclettes



















détail du filé en célibataire ou single















Le fil retordu avec un fil poylester

Le fil retordu doit faire au total 120 grammes et 600 mètres environ, retordu sur un fil a coudre polyester marron


Avec ce fil j'ai réussi a réaliser le bonnet de lutin en vente ici : https://www.lefilboutabout.com/product-page/bonnet-de-lutin-en-m%C3%A9rinos-pourpre-et-laine-fantaisie

L'écharpe infinie coordonnée en vente ici : https://www.lefilboutabout.com/product-page/echarpe-capuche-en-merinos-pourpre-et-laine-de-pays

Les mitaines coordonnées a l'écharpe infinie et au bonnet de lutin : https://www.lefilboutabout.com/product-page/mitaines-en-merinos-pourpre-et-laine-de-pays

Et les jambières coordonnées : https://www.lefilboutabout.com/product-page/jambi%C3%A8res-en-m%C3%A9rinos-pourpre-et-fil-fantaisie


________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Petit napperon en coton tissé a la main



napperon coton tissé main
napperon coton tissé main

Quand je tisse, il me reste des bouts de fil de chaque coté des ensouples, ceux qui sont a l'arrière du metier et ceux qui sont devant, si je ne fais pas de franges ou qu'elles sont trop longues, la longueur de ces fils varie selon l'ouvrage mais elle est suffisamment longue pour ne pas jeter ces petits bouts



J'ai commencé par monter ma chaine sur mon métier a peigne envergeur ou RH , deux fils par fentes et un fil dans le trou



Avec une baguette a sauter (pick up stick) derrière le peigne j'ai prélevé un fil sur les deux dans les fentes



Le tissage se fait avec un fil autre que celui de la chaine, j'ai opté pour un coton blanc en chaine et un coton teinté a la garance pour la trame. Pour le tissage de fond, il suffit de baisser de lever le peigne comme pour faire un point de toile



Pour faire le point fantaisie, il suffit de lever le peigne ( trou vers le haut ) et de remonter la baguette qui est derrière le peigne, cela donne des séries de trois fils levés. Avec une navette et un des restes de fils dont je parlais plus haut, j'ai enroulé les fils levés trois par trois a la manière d'un tissage leno



J'ai continué mon tissage façon toile et changé de fil , pour évité que cela ne se défasse, j'ai fait se chevaucher mes fils de couleur



Napperon 100 % coton : Ses dimensions sont 100 cm x 40 cm ou 1.00 m x 0.40 m


POUR ME CONTACTER OU POSER DES QUESTIONS VEUILLEZ UTILISER LE FORMULAIRE DE CONTACT EN BAS DE LA PAGE

Posts similaires

Voir tout